Israël/Mémoire

Le Comité de défense des Juifs (CDJ) mis à l'honneur à Yom HaShoah

Mardi 30 avril 2019 par La Rédaction

Ce 2 mai 2019, le Centre mondial B'nai B'rith et le KKL organisent à Jérusalem pour la 17e année consécutive une cérémonie unique et commémorative de Yom HaShoah. Avec un hommage particulier rendu au Comité de défense juive de Belgique.

Abush et Shifra Werber, membres fondateurs du CDJ

La cérémonie de cette année sera consacrée aux opérations de sauvetage entreprises en Belgique par le Comité de défense juive (CDJ). Elle se tiendra en présence de Danny Atar, président mondial du KKL, de Haïm Katz, président du Centre mondial B’nai B’rith à Jérusalem, du brigadier général Yehuda Yehoshua, commandant du centre de formation au combat des gardes-frontières et d’Olivier Belle, ambassadeur de Belgique en Israël et de Michel Werber, fils d’Abusz et Shifra Werber, membres fondateurs du CDJ.

Le CDJ a été fondé en septembre 1942 en réaction à la déportation de Juifs par les Allemands en août 1942 à Bruxelles et à Anvers. Le but de la CDJ était d'opérer dans la clandestinité pour sauver autant de Juifs que possible. La CDJ a réuni des Juifs appartenant à un large spectre idéologique (communistes, sionistes révisionnistes, sionistes généraux, sionistes de gauche du Poalé Tzion, …) et appartenant à différents segments de la société (citoyens belges et étrangers, juifs laïcs et religieux, etc.). Certains non-Juifs, comme l’enseignante Andrée Geulen, ont également participé à des opérations de sauvetage conjointes. La CDJ a exhorté les Juifs à ne pas respecter les ordres de se rendre aux convocations. Certains membres du CDJ ont occupé des postes à l'AJB (Association des Juifs en Belgique, institution crée par l’occupant pour faciliter la déportation des Juifs) et ont secrètement transmis des informations vitales pour déjouer les plans néfastes des Allemands.

Le CDJ a réussi à porter secours à 3.000 à 4.000 enfants juifs -la moitié de tous les enfants juifs ayant survécu à la Shoah en Belgique- et à fournir une assistance vitale à 10.000 adultes, notamment des cachettes et de faux documents. Cette activité a mis en danger la vie des membres du CDJ. Certains d'entre eux ont été capturés, torturés et déportés. D’autres n'ont pas survécu. La CDJ opérait en tant qu’organisation intégrée au Front de l’Indépendance, la plus importante organisation de résistance regroupant 17 groupes idéologiques et religieux différents dirigés par le Parti communiste.

Au cours de cette cérémonie, la Citation des sauveteurs juifs sera remise à 11 membres éminents du CDJ et à quatre autres sauveteurs actifs en Pologne : David Ferdman, Hertz Jospa, Hava Jospa, Abraham Manaster, Chaim Pinkus Perelman, Fela Perelman, David. Trocki-Muscnicki, Paulina Avstritski, Trocki-Muscnicki, Josef Sterngold, Abusz Werber, Shifra Werber et Shraga Dgani, Miriam-Mania Zeidman, Yaacov Segalchik et Bela Yaari-Hazan.

Le CDJ comptait bien d'autres membres qui ont un joué un rôle déterminant dans le sauvetage des Juifs. C'est le cas de Maurice Heiber et de sa femme Esta qui a notamment aidé André Geulen dans la gestion de ses carnets où étaient retranscrites les adresses des caches où quelque 3.000 enfants avaient été placés.


 
 

Ajouter un commentaire

http://www.respectzone.org/fr/
  • Par Jean-Pierre Cho... - 30/04/2019 - 17:13

    J’esp Qu’ils seront des milliers à Jérusalem. De tout mon cœur et mon espérance, je serai avec vous tous.
    Que La Lumière guide toujours Le Peuple !

  • Par Henri Miller - 1/05/2019 - 10:05

    Il est grand temps que tout ce qui s'est passé soit publié et ne reste pas confiné dans de petits cercles.
    il est nécessaire de porter partout notre devoir de mémoire, car comme le dit Gramshi " le monde ancien est mort, le monde nouveau n'est pas encore là et entre les deux, de vieux démons réapparaissent".
    Il suffit de regarder ce qui se passe près de nous.

  • Par Brigitte hollander - 1/05/2019 - 13:56

    Je viens de tomber sur cet article.je suis surprise de ne pas avoir été tenue au courant de cette cérémonie,je suis la petite fille de David Ferdman et j’airais bien aimé être présente à cette cérémonie...en tant que membre de la grande synagogue,il aurait été très facile de me contacter. Brigitte Hollander

  • Par dominique atlan - 8/08/2019 - 20:29

    Bonjour,

    Je souhaite signaler le JT de ce jour sur la RTBF.
    Lors du sujet relatant la culture d'un vigne en plein Manahatan, le propriétaire a été qualifié de juif..
    Depuis quand parle-t-on de la religion de quelqu'un si celle-ci n'est pas en lien avec le sujet.
    Merci du bon suivi que vous apporterez à ce mail.